Gélasapolline62

Groupe stable de fidèles attachés à la forme extra-ordinaire de la Messe, secteur de Béthune-La Couture-Lestrem

Archive pour février, 2015

Carême : le jeûne

Posté : 18 février, 2015 @ 9:58 dans Non classé | Pas de commentaires »

Aujourd’hui nous entrons dans un cycle de 40 jours  pour nous préparer à la Pâques de Notre Seigneur.

A l’imitation de Jésus-Christ qui vit 40 jours au désert, l’Eglise nous demande de jeûner spécialement en Carême.

« Il est écrit que l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui vient de la bouche de Dieu. »

 

Voici ce que nous dit le code de droit canonique à propos des jours de pénitences et du jeûne.

 

Can. 1249 – Tous les fidèles sont tenus par la loi divine de faire pénitence chacun à sa façon; mais pour que tous soient unis en quelque observance commune de la pénitence, sont prescrits des jours de pénitence durant lesquels les fidèles s’adonneront d’une manière spéciale à la prière et pratiqueront des oeuvres de piété et de charité, se renonceront à eux-mêmes en remplissant plus fidèlement leurs obligations propres, et surtout en observant le jeûne et l’abstinence selon les canons suivants.

Can. 1250 – Les jours et temps de pénitence pour l’Église tout entière sont chaque vendredi de toute l’année et le temps du Carême.

Can. 1251 – L’abstinence  de  viande ou d’une autre nourriture, selon les dispositions de la conférence des Évêques, sera observée chaque vendredi de l’année, à moins qu’il ne tombe l’un des jours marqués comme solennité; mais l’abstinence et le jeûne seront observés le Mercredi des Cendres et le Vendredi de la Passion et de la Mort de Notre Seigneur Jésus Christ.

Can. 1252 – Sont tenus par la loi de l’abstinence, les fidèles qui ont quatorze ans révolus; mais sont liés par la loi du jeûne tous les fidèles majeurs jusqu’à la soixantième année commencée.  Les pasteurs d’âmes et les parents veilleront cependant à ce que les jeunes dispensés de la loi du jeûne et de l’abstinence en raison de leur âge soient formés au vrai sens de la pénitence.

 

 

En pratique, on jeûne si on se contente d’un seul repas complet (mais pas gourmand) par jour, et d’une simple collation (un liquide et un solide) aux autres repas.

L’Eglise nous demande de jeûner le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint.

L’abstinence requise tous les vendredis de l’année à partir de l’âge de 14 ans, consiste à se priver de viande.

Ces privations doivent s’accompagner de prière et de charité.

 

 

BON ET SAINT CARÊME !

 

 

 

 

 

 

racineprofonde |
LIVRES ISLAM |
aude |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MEKTABA : LIBRA...
| SALSABIL hajj...
| spiritualité amour du christ